Adhésion

Tour d’horizon des Projets FAP qui demarrent

Lors du deuxième trimestre de cette année a s’est inscrit le lancement de la plupart des projets soutenus dans le cadre du Fonds d’Appui aux Projets (FAP). Les associations bénéficières du FAP ont pour la plus parts organisées des activités par lesquelles elles ont entamé officiellement la mise en œuvre de leurs projets.

La ville d’Oran a vu naitre les premières activités soutenues par ce fond, deux cycle de formations autour des métiers du livre et de la Bande Dessinée ont été assurée par Le Petit Lecteur et son partenaire français ALIFBATA dans le cadre du projet les métiers du livre au cœur de l’insertion des jeunes : La Bande Dessinée comme appui. L’association Santé Sidi El Houari(SDH) quant a elle dans son projet Niya – Pour une culture de la Paix a mis en place des activités citoyennes, culturelles et un festival a Oran dans le quartier de Sidi El Houari ainsi qu’un échange culturelle avec les jeunes du quartier de bordeaux. 

A Alger, la SARP a commencé ses activités de prise en charge d’enfants en situation de handicap mental dans le cadre du projet INSAF (équité et égalité, espace de prise en charge pour enfants trisomiques, pour enfants en situation d’autisme et accompagnement de leur parents). En effet, un diagnostique d’évaluation de l’état des enfants en situation de handicap mentaux a été effectué dans les écoles de la commune de Sidi Moussa, une formation de perfectionnement destinée aux professionnelles de la prise en charge a été dispensée. L’association a aussi mis en place un groupe de paroles de mamans d’enfants atteint d’autismes et de trisomies et des séances de prise en charge individuelles pour les enfants. La Fédération Algérienne des Personnes Handicapées (FAPH) ainsi que l’Association de Protection Contre le SIDA (APCS Algérie) ont lancer le processus de concertation et de plaidoyer auprès des partenaires Pluri-acteurs de leurs projets respectifs ainsi qu’auprès des Pouvoir Publics et commence les travaux sur les terrains à partir la rentrés sociale.

Dans les hauteurs des montagnes de la Kabylie, notamment à Akbou (Béjaia) et a Beni Ourtilane (Sétif), les activités initiales de concertation et de préparation des dispositifs de suivi par la gouvernance locale ont été lancé et laisseront place aux activités de terrains qui commenceront a leur tour des cette rentrée sociale et scolaire puisque l’association Ibtissama Lance une formation en cuniculture pour des jeunes en situation de handicap mental dans son projet Une ferme cunicole pour les personnes handicapées. Alors que l’association Tudert dans son projet Renforcement d’une approche implicative et participative dans la gestion environnementale pour un développement durable continuera la formation d’animateurs et d’animatrices.

Les hauts plateaux quand a eux voient les choses bougés dans le cadre du FAP du coté de Constantine avec les activités de prise en charge d’enfants atteints d’autismes du projet de l’association WAFA des parents d’enfants en difficultés mentales WAFA refuge de l’enfant en difficultés mentales. L’association a, déjà, réalisé une formation de perfectionnement en prise en charge d’enfants en situation de handicap mental ainsi que l’aménagement des espaces alloués a la zoothérapie et la musicothérapie dont bénéficieront les enfants du centre a partir cette année scolaire. A Bordj Bou Arreridj, l’association El Ghaith a lancé un processus de préparation et de concertation a propos de la mise en œuvre des activités du projet Les jeunes au service de la capitalisation des FAP’s d’El Ghaith à travers la vidéo. Dont les activités de formations commenceront le dernier trimestre de cette année.

La Ville d’El Oued accueille à son tour des activités du projet Préservons l’enfance en sécurisant les naissances porté par l’association TEJ pour la santé qui dans ce sens a fait une formation au profit des professionnel-le-s de la santé des sensibilisations au grand publics ainsi que des séances de concertation avec les pouvoir publics responsable secteur sanitaires.

Des missions de suivi ont été effectuées pour certaine associations pendant le mois de juillet, août et d’autres sont planifier pour les trois prochaines semaines à venir.