Les outils d’appui aux projets

Le FAIJ

Qu’est ce que le FAIJ ?

Le Fonds d’appui aux initiatives Jeunesse (FAIJ) est le quatrième instrument financier de Joussour. Il a été mis en place afin d’encourager les initiatives qui émanent de la jeunesse, Il vise à valoriser les actions citoyennes de jeunes et/ou leur expression citoyenne. Il encourage et soutient des initiatives portées par des jeunes de 15 à 30 ans pour l’accomplissement de différentes formes d’expression de la citoyenneté (culturelle, solidarité, animation sociale, éducation par les pairs…) ou des initiatives visant à favoriser leur expression citoyenne. Le FAIJ, soutien des actions à la fois pédagogiques et/ou techniques permettant d’accompagner les jeunes à l’émergence et à la réalisation effective de leur projet (ateliers d’expression, mobilisation de jeunes acteurs d’initiatives citoyennes).

Objectifs du FAIJ :

Le Fonds d’appui aux initiatives de jeunes vise les objectifs suivants :

  • Appuyer la réalisation de projets dont les principaux acteurs sont des jeunes de 15 à 30 ans ;
  • Développer les valeurs solidaires et citoyennes chez les jeunes ;
  • Encourager l’expression de leurs talents, de leur capacité d’action et de création dans Le domaine de la citoyenneté ;
  • Contribuer à la valorisation et à la reconnaissance du rôle du jeune citoyen dans le maintien de la cohésion et de l’animation sociale, la gestion de la cité et la prise d’initiative dans divers domaines

Le FAIJ était doté, sur le dernier appel (à titre d’exemple), d’une enveloppe financière de 168 000 euros (soit 14 905 800 DA selon le taux de change en vigueur à la publication de l’appel)1, dont : 

  • 140 000 euros constituent l’apport de l’Agence française de développement et du Ministère français des Affaires étrangères et européennes,
  • 28 000 euros représentent l’apport, au titre du cofinancement, des associations bénéficiaires Une dizaine d’initiatives pourront être soutenues par le Fonds d’Appui aux Initiatives Jeunesse.

Associations éligibles

  • Des associations algériennes membres ou pré-membres du Programme2, actives dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse et n’ayant aucun projet en cours financé par Joussour.
  • Des groupes de jeunes non encore réunis en association, mais dont le premier projet Constituerait un moyen pour s’organiser plus formellement. Ils peuvent postuler à un financement, à condition d’avoir comme tutrice une association algérienne membre de Joussour, ayant ou non un projet en cours de financement. L’association « tutrice » s’engage à respecter les obligations liées à la convention de subvention.

Éligibilité des projets

Le projet doit contribuer à réaliser au moins un des objectifs suivants :

  1. Encourager et soutenir des actions citoyennes portées par des jeunes ;
  2. Développer et améliorer l’expression de la citoyenneté sous différentes formes ;
  3. Contribuer à l’implication des jeunes dans la lutte contre l’exclusion sociale.

Le partenariat

Les projets proposés devront être mis en œuvre par une association algérienne membre ou pré-membre ou un groupe de jeunes parrainé par une association algérienne membre de Joussour, qui pourra agir : 

- seule, ou en partenariat avec une ou plusieurs associations algériennes (membres, prémembres ou non membres de Joussour), en partenariat avec une ou plusieurs associations françaises ou européennes (membres ou non membres de Joussour).

Lorsque les projets sont conçus pour être réalisés en partenariat, les associations partenaires devront répondre conjointement à l’appel à propositions et le partenaire devra renseigner et signer la déclaration de partenariat lors du dépôt du dossier de demande de financement.

Les associations françaises et européennes ne pourront pas répondre à l’appel à initiatives mais peuvent être partenaires d’une initiative portée par une association algérienne membre de Joussour. Les projets en partenariat algéro-français ou algéro-européen devront prévoir que l’essentiel des dépenses sera directement engagé sur le territoire algérien.