Qui sommes-nous ?

Historique

La caractéristique de Joussour est sa construction progressive et collective.

En 2006, une phase préalable a permis d’élaborer, avec un premier noyau d’acteurs, en Algérie et en France, les orientations stratégiques, l’architecture et le fonctionnement du programme. Une phase pilote est lancé en 2007, réunissant en Assemblée plénière 40 organisations algériennes et françaises. Cette phase permet d’expérimenter à échelle réduite les différents volets du programme.

En 2008, le programme monte en puissance et s’élargit à 80 membres, avec l’entrée de collectivités locales algériennes et françaises désireuses de renforcer leur coopération avec la société civile.

Avec l’appui technique et financier du programme, 50 projets innovants voient le jour, dans différentes régions d’Algérie, menés par des associations algériennes, de différentes tailles, seules ou en partenariat avec des associations algériennes, françaises ou européennes. Parallèlement, des rencontres régulières affinent la connaissance des membres tandis qu’un processus de capitalisation est mis en place.

Une nouvelle phase de 30 mois s’est ouverte en juin 2010. Le programme compte désormais 115 membres et a l’ambition de renforcer l’animation territoriale et thématique, avec une attention particulière portée aux petites associations : le travail de réseau, entre elles et avec les pouvoirs publics, l’accompagnement, la formation et le plaidoyer pour l’enfance et la jeunesse.

Pour la seconde phase ‘’2013-2015’’ du Programme Joussour, l’ONG garante CFSI et le réseau algérien NADA ont renforcé leur lien par une convention cadre qui désigne NADA comme partenaire local responsables administratif et juridique en Algérie. Depuis la dernière assemblée plénière Joussour compte 127 membres. A souligner qu’à travers ses membres algériens, le programme a touché 22 wilayas entre Sud, Nord, Est et Ouest. Toutefois, l’impact et les effets de certains projets vont au-delà.

La seconde phase vise la consolidation et capitalisation des acquis et la préparation de l’étape de transition.